Compter au mahjong

À l’approche des grandes vacances certains rêvent de voyage au Japon, et se posent la question d’aller y visiter un authentique jansō. La difficulté de la langue, en particulier dans un contexte de jeu d’argent où une erreur de compréhension peut causer une perte (pour soi ou, plus grave, pour les autres joueurs) rend cette perspective difficile sans un minimum de japonais. Il semblerait cependant que l’anglais puisse servir de remplaçant dans quelques endroits comme Shibuton, un jansō souvent conseillé aux étrangers. Cela étant, s’il peut arriver que le personnel puisse parler anglais, il est peu probable que ce soit le cas des trois autres joueurs d’une table, et il serait utile de pouvoir annoncer ses points en japonais et comprendre les annonces des autres. À noter que cela peut aussi servir si jamais on a l’intention de regarder des vidéos de mahjong :)

Principe de base

Compter en japonais ne présente pas de difficulté majeure, le système est similaire au français : à l’aide des chiffres de 1 à 9 on compte la quantité de chaque ordre de grandeur (dizaine, centaine, millier). « Deux » suivi de « cent » signifie donc deux centaines, 200. Le japonais se permet même d’être plus simple que le français puisque les dizaines n’ont pas de noms spécifiques (comme si vingt était « deux-dix », trente « trois-dix », etc.) Il suffit donc de connaître les mots pour chaque composant du nombre et de les mettre bout à bout.

Subtilités

Il y a malgré tout deux difficultés. La première vient du fait qu’il y a cinq ordres de grandeurs de base en japonais au lieu de quatre en français : l’unité, la dizaine, la centaine, le millier (communs au français), mais aussi la dizaine de millier ! Cela fait que pour les nombres supérieurs à 10 000, au lieu de dire l’équivalent de « dix mille » ou « vingt mille » on utilisera « dizaine de millier », « deux dizaines de millier ».

La deuxième difficulté est que certains mots se comportent différemment quand ils sont mis ensembles, selon une sorte de processus d’agglomération. Je reviendrai sur ces spécificités un peu plus loin, sans plus tarder voici les traductions :

Unités :
-1 (一) : ichi (prononcé itchi)
-2 (二) : ni
-3 (三) : san
-4 (四) : yon
-5 (五) : go
-6 (六) : roku
-7 (七) : nana
-8 (八) : hachi (prononcé hatchi, le h se prononce comme dans l’anglais « have »)
-9 (九) : kyū (attention, ū désigne un u long, donc prononcé kyuu)

Ordres de grandeurs :
-10 (十) : jū (prononcé djuu)
-100 (百) : hyaku (penser à prononcer le h)
-1000 (千) : sen
-10000 (万) : man (petit aparté culturel : un autre kanji peu usité permet d’écrire « man », 10000, il s’agit de 萬. Les plus observateurs auront reconnu le kanji présent sur les tuiles de caractères. Il semblerait que ce soit une trace de la symbolique monétaire du mahjong, où la famille des caractères représente des billets de banque)

Mise en pratique

Si vous avez suivi, il suffit de décomposer le nombre en ces éléments et de les lire à la suite. Par exemple, le nombre 1200 se décompose en « mille », « deux », « cent », donc sen ni hyaku. À noter : on ne prononce pas le chiffre 1 pour compter les centaines et les milliers, de la même façon qu’en français on ne dit pas « un cent » mais simplement « cent ». Ainsi, le nombre 1100 se décompose en « mille » et « cent », donc sen hyaku. Attention, les nombres au-dessus de 10 000 doivent tenir compte du fait qu’il existe un ordre de grandeur pour la dizaine de milliers, ainsi 25 000 se décompose en « deux », « dix-mille », « cinq », « mille », soit ni man go sen. S’il n’y a qu’une seule dizaine de millier on la compte cette fois-ci : 10 000 se décompose en « un » et « dix-mille », donc ichi man. Dans l’éventualité peu probable où vous ayez besoin de compter au delà de 100 000, il faudra compter dix dizaines de milliers, donc jū man.

« Agglomération »

Je l’ai dit un peu plus haut, lorsqu’on assemble certains composants entre eux ils s’agrègent et se modifient, un peu de la même façon qu’en français on ne dit pas « de le » mais « du ». Voici la liste de ces modifications :
-300 : san + hyaku devient sanbyaku
-600 : roku + hyaku devient roppyaku (le double p indique qu’on doit insister sur cette consonne)
-800 : haku + hyaku devient happyaku (penser à prononcer le h et à insister sur le p)
-3000 : san + sen devient sanzen
-8000 : haku + sen devient hassen (penser à prononcer le h et à insister sur le s)

Et voilà, vous devriez pouvoir vous débrouiller pour compter en japonais. Si vous comptez réellement jouer au japon, vous pourriez lors de vos parties vous entrainer à prononcer votre score afin d’être à l’aise. Voici pour terminer un récapitulatif des mains jusqu’à 40 fu :

Tsumo :

  • 300 / 500 : sanbyaku / go hyaku
  • 400 / 700 : yon hyaku / nana hyaku
  • 500 / 1000 : go hyaku / sen
  • 700 / 1300 : nana hyaku / sen sanbyaku
  • 800 / 1600 : happyaku / sen roppyaku
  • 1 000 / 2 000 : sen / ni sen
  • 1 300 / 2 600 : sen sanbyaku / ni sen roppyaku
  • 1 600 / 3 200 : sen roppyaku / sanzen ni hyaku
  • 2 000 / 3 900 : ni sen / sanzen kyuuhaku
  • 2 000 / 4 000 : ni sen / yon sen
  • 3 000 / 6 000 : sanzen / roku sen
  • 4 000 / 8 000 : yon sen / hassen
  • 6 000 / 12 000 : roku sen / ichi man ni sen
  • 8 000 / 16 000 : hassen / ichi man roku sen

Ron :

  • 1 000 : sen
  • 1 300 : sen sanbyaku
  • 1 600 : sen roppyaku
  • 2 000 : ni sen
  • 2 600 : ni sen roppyaku
  • 3 200 : sanzen ni hyaku
  • 3 900 : sanzen kyuu hyaku
  • 5 200 : go sen ni hyaku
  • 6 400 : roku sen yon hyaku
  • 7 700 : nana sen nana hyaku
  • 8 000 : hassen
  • 12 000 : ichi man ni sen
  • 16 000 : ichi man roku sen
  • 24 000 : ni man yon sen
  • 32 000 : san man ni sen

Dealer tsumo :

  • 500 : go hyaku ōru (penser au o long, c’est une transcription de l’anglais « all » puisque chaque joueur doit payer cette valeur)
  • 700 : nana hyaku ōru
  • 1 000 : sen ōru
  • 1 300 : sen sanbyaku ōru
  • 1 600 : sen roppyaku ōru
  • 2 000 : ni sen ōru
  • 2 600 : ni sen roppyaku ōru
  • 3 200 : sanzen ni hyaku ōru
  • 3 900 : sanzen kyuuhaku ōru
  • 4 000 : yon sen ōru
  • 6 000 : roku sen ōru
  • 8 000 : hassen ōru
  • 12 000 : ichi man ni sen ōru
  • 16 000 : ichi man roku sen ōru (celle-là je vous souhaite de la prononcer ^^)

Dealer ron :

  • 1 500 : sen go hyaku
  • 2 000 : ni sen
  • 2 400 : ni sen yon hyaku
  • 2 900 : ni sen kyuu hyaku
  • 3 900 : sanzen kyuu hyaku
  • 4 800 : yon sen happyaku
  • 5 800 : go sen happyaku
  • 7 700 : nana sen nana hyaku
  • 9 600 : kyuu sen roppyaku
  • 11 600 : ichi man sen roppyaku
  • 12 000 : ichi man ni sen
  • 18 000 : ichi man hassen
  • 24 000 : ni man yon sen
  • 36 000 : san man roku sen
  • 48 000 : yon man hassen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.