Différences règles EMA/règles Chuuren

Vous le savez peut-être, il existe plusieurs variantes au sein des règles du mahjong japonais. Les différences sont mineures et sont plus à considérer comme des ajustements (de la même façon que les règles au football varient d’un championnat à un autre : prolongations, but en or, etc.) Cela étant, ces petites différences peuvent parfois s’avérer décisives et il est important de savoir quelles sont les règles appliquées, en particulier lors d’une partie importante comme un tournoi.

En particulier, il existe en Europe une variante appelée RCR, qui est utilisée dans tous les tournois validés par l’European Mahjong Association. Ces règles viennent d’être révisées, entre autres pour coller plus fidèlement aux pratiques les plus courantes en vigueur de nos jours (en particulier, le tanyao ouvert est maintenant autorisé). Ces nouvelles règles entreront en application le 1er avril 2016, ce qui veut dire qu’elles seront utilisées pour le tournoi du 16 avril ! Voici donc à l’attention des joueurs marseillais une liste des différences entre ces nouvelles règles EMA et les règles standard Chuuren potos, classées par ordre approximatif d’importance (pas d’inquiétude, les règles restent très proche) :

  • pas de cinq rouges en EMA
  • l’UMA est à +15/+5/-5/-15. En cas d’égalité entre deux joueurs, il ne sont pas départagés sur la base de ce bonus/malus mais la de l’UMA est partagée
  • si le dealer gagne la dernière donne alors qu’il est en tête, la partie continue (agariyame nashi)
  • les mains à 4:30 et 3:60 ne sont pas arrondies à mangan
  • pas d’annulation de donne (si quatre carrés ont été déclarés il est interdit d’en déclarer un cinquième)
  • pas de faillite
  • si des mises riichi restent sur la table à la fin d’une partie, elles sont remises au joueur en tête
  • le chombo est un malus de 20 points ajouté après la fin de la partie (identique aux règles de tournoi Chuuren potos)
  • nagashi mangan n’est pas un yaku valide
  • pas de kazoe yakuman : les mains de 13 han et plus sont des sanbaiman
  • pas de multiples yakuman
  • renhō (ron avant la première pioche du joueur) n’est pas un yakuman mais un yaku ordinaire valant 5 han

Si vous constatez qu’il manque certains précisions ou souhaitez des clarifications, n’hésitez pas à poster votre question dans les commentaires ou par mail !

2 réflexions au sujet de « Différences règles EMA/règles Chuuren »

  1. Après avoir étudié les règles RCR en anglais version 2016
    celle-ci :
    http://www.ffmahjong.fr/index.php?option=com_phocadownload&view=category&download=18%3Aregles-de-competition&id=8%3Ariichi-rcr&lang=fr
    je trouve deux différences supplémentaires avec les règles de chuuren :
    – quand un joueur tombe en dessous de zéro la partie ne s’arrête pas (il contracte une dette auprès de l’arbitre ou d’un des joueurs de la table qui lui prête des bâtonnets et la partie continue)
    – pinfu ouvert rapporte 2 fus

    Et puis j’ai un vrai doute. J’avais compris dans le règles du club, un yakuman arrête la partie mais je n’en trouve pas trace sur le site internet de chuuren (est-ce bien le cas?). En tout cas, pour les règle RCR, ce n’est pas le cas, le yakuman rapporte beaucoup de points mais n’arrête pas la partie.
    Est-ce bien cela?

  2. Effectivement j’avais oublié de mentionner l’absence de banqueroute. En ce qui concerne les yakuman, ils n’arrêtent jamais automatiquement la partie, il se trouve juste qu’ils coûtent tellement cher aux autres joueurs que dans les règles à banqueroute il est courant qu’un joueur se retrouve dans les négatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.